vendredi 19 juin 2020

Abd el-Krim et la République du Rif: Actes du Colloque international d’études historiques et sociologiques


Abd el-Krim et la République du Rif: Actes du Colloque international d’études historiques et sociologiques, Paris, 18-20 janvier 1973
de Colloque international d’études historiques et sociologiques

Résumé du livre

C’est en janvier 1923 qu’Abd el-Krim proclame la République du Rif. Cette république, qui est déjà un défi aux puissances impérialistes, n’est-elle pas aussi une anticipation politique ? Elle répond non seulement à la pénétration espagnole, mais aussi à l’entreprise française de lier la présence coloniale à la monarchie chérifienne ; le mouvement national marocain a-t-il tiré la leçon d’Abd el-Krim ? Mais la signification de son action, qui s’exprime certes à travers les contradictions idéologiques et les modalités de lutte que lui vaut la société rifaine, ne se circonscrit pas au Maroc. La République du Rif se situe au revers de la Première Guerre mondiale et de la révolution soviétique ; elle se relie aux secousses qui ébranlent les établissements coloniaux en suivant les lignes de fracture du monde arabe au sortir de l’Empire ottoman ; elle répète pour partie la République turque de Mustapha Kemal, et son écho se répercute à travers l’ensemble musulman suivant un autre partage annonciateur, dans les résistances de base rurale plus que par l’adhésion des bourgeoisies citadines, il retentit jusqu’en Inde, en Chine et même au Mexique, en cet Orient dominé qui constitue le nouveau lieu d’émergence du mouvement révolutionnaire. Ne reçoit-elle pas comme une seconde nature du soutien que lui apporte et de l’exemplarité que lui donne l’Internationale communiste ? La guerre du Rif trouve ses dimensions dans les rapports de force mondiaux, en ce tournant des années 1920 qui ouvre la crise de l’impérialisme. Jusqu’à l’approche des opérations qui s’en trouve renouvelée, parce qu’elles furent en leur stratégie de dévastation, et plus encore par l’exaltation d’un nationalisme militaire qui en appelait à la rénovation nationale des métropoles, le premier exercice de guerre contre-révolutionnaire, et par Franco et par Pétain, l’apprentissage même du fascisme. Avant les guerres d’Algérie et du Vietnam, il y eut le Rif. Ce livre reprend les contributions du Colloque international du cinquantenaire de la République du Rif, qui s’est tenu en 1973 à Paris, sous le patronage de Jacques Berque, Régis Blachère, Jean Dresch, Vincent Monteil et sous la présidence de Charles-André Julien ; le secrétariat du colloque a été assuré par Mehdi Alaoui et Abderrahman Youssoufi, et la publication par René Galissot.
Abd el-Krim et la République du Rif: Actes du Colloque international d’études historiques et sociologiques
Bibliothèque du Rif
Si le lien est rompu ou ne fonctionne pas, veuillez le signaler via la page du formulaire de contact de ce site.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bibliothèque du
Rif

Une bibliothèque est une voie d'accès au savoir et à la culture, elle favorise l'éducation et préserve le patrimoine culturel. C'est le but de cette modeste bibliothèque en ligne propulsée par le site Courrier du Rif. Les reproductions numériques d'oeuvres accessibles sur cette bibliothèque sont pour la plupart tombées dans le domaine public. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces œuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.




Commentaires

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *